Appui aux recherches archéologiques de la machine de Marly à Bougival (78), par des relevés bathymétriques


Plus communément dénommée la Machine de Marly, cette « Merveille du Monde » se situe à Bougival dans les Yvelines. Prouesse technique du XVIIe siècle elle avait pour fonction originelle l’alimentation en eau des jardins du château de Versailles. Des travaux de canalisation et d’endiguement de la Seine permettaient d’irriguer les jardins par un ingénieux procédé de captage d’eau à partir de 14 immenses roues de pompage. Commencée dès 1681, ce fut la plus grande mécanique de son temps : elle ne fut démolie qu’au XIXe siècle.

Avec l’abandon de la mécanique fluviale, à partir de 1817, la plateforme sur laquelle reposaient les roues et les pompes du XVIIe siècle a progressivement disparue. Pour autant de nombreux aménagements ont été conservés et fonctionnent encore de nos jours :

Parce que les archives sur la partie immergée sont ténues, une prospection archéologique a donc été lancée. L’association Omage, représentée par Bruno Bentz, a entrepris des recherches sur la Machine afin de savoir si des vestiges s’y trouvaient encore.

Des recherches sont alors entreprises et financées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) d’Ile-de-France avec l’accord de Voies Navigables de France (VNF).

Recherches archéologiques subaquatiques et bathymétriques

C’est le groupement de recherches archéologiques subaquatiques (GRAS), représenté par Philippe Bonnin qui a donc opéré en 2020 une première plongée avec le plongeur Franck Guillot. L’intervention a permis d’identifier la présence de plusieurs vestiges de la machine de Marly à l’emplacement de l’ancienne plateforme bâtie dans le cours de la rivière : 

  • des pieux simples ou doubles, fichés dans le sol et coupés lors de la démolition ;
  • des dalles de pavement du sol.

Ces découvertes justifiant la poursuite des investigations tout en prenant en compte des conditions d’intervention particulièrement difficiles en raison de la présence du barrage en aval, une autre technique hors d’eau est envisagée fin 2019 et expérimentée en 2020.

Cette technique de relevés bathymétriques, permet :

  • Une cartographie précise de la zone par drone
  • Une prospection vidéo au drone sous-marin

Avec ses équipements les plus récents TT GEOMETRES EXPERTS a la capacité d’intervenir depuis la berge avec un appareil de taille réduite laissant une plus grande latitude pour intervenir au meilleur moment, notamment en fonction des conditions météorologiques.


Expérience TT - Nanterre 92

Ce site utilise des cookies destinés à en améliorer la performance, à en adapter les fonctionnalités et à en mesurer la fréquentation

En savoir plus