TTGE en pleine nature pour des relevés orthophotographiques des étangs de Hollande

Etang de Saint-Quentin - 2021 - © https://www.reservenaturelle78.fr/

Début 2024, TTGE a signé une convention de mécénat avec le Syndicat Mixte d’Aménagement et de Gestion des Etangs et Rigoles (SMAGER), gestionnaire de la réserve naturelle des étangs et rigoles d’Yveline (regroupe les étangs de Saint-Hubert, Pourras et Corbet, Petit étang de Hollande, la Tour, les Noës et Saint-Quentin).

Situé entre Trappes et  la forêt de Rambouillet, et site historique créé sous Louis XIV pour approvisionner les fontaines de Versailles en eau, il est depuis 2021 classé en protection forte « réserve naturelle nationale », et depuis 1986 pour le seul étang de Saint-Quentin. Ce classement est destiné à mieux encadrer réglementairement la préservation de la faune et de la flore, tout en procédant à la gestion hydro-écologique et à la découverte de ce patrimoine naturel et culturel.

Objectifs du Projet

L’objectif de ce projet est multiple, car il recouvre différentes activités.

Dans un premier temps, il se destine à fournir aux exécutants du lieu une documentation cartographique pour regrouper les informations techniques de l’occupation de son espace, qu’elle soit naturelle ou humaine.

Dans un second temps, ces relevés permettront d’analyser et d’anticiper les risques naturels qui touchent un espace tel que celui-ci. Cet espace étant intégré à l’inventaire des Zones naturelles, d’intérêt écologiques, faunistique et floristique (ZNIEFF), à la réglementation européennes Natura 2000, il est considéré comme un espace important pour la protection de la faune et de la flore spécifique à cette zone.

En troisième temps ces relevés effectués doivent ainsi aux exécutants des points d’informations supplémentaires pour : faciliter l’entretien des espaces ; anticiper les régulations hydrauliques ; étudier les espaces de passage de la faune (les « coulées »), préparer les expertises à mener dans les milieux naturels sur la faune et la flore, optimiser les déplacements au sein des milieux naturels et ainsi limiter le dérangement de la faune, etc.

Ces relevés offrent un gain de temps important pour les exécutants du site, afin de comprendre comment se matérialise l’occupation des sols, et d’anticiper tous les risques d’inondations qui modifieraient le visage de cet espace naturel unique.

Descriptif de la Mission

modèle de drone DJI Matrice 300 RTK - ©Flyingeyes




Pour réaliser ces prises de vue ortho, les équipes de TTGE ont utilisé un drone DJI Matrice 300 RTK. Cet équipement qui est dirigé par un télépilote certifié offre plusieurs avantages significatifs pour ce type de mission.

  • Des prises de vue aérienne qui permettent d’obtenir une vue d’ensemble des étangs et alentours, que ce soit sur les axes X, Y ou Z du terrain ;
  • Une vue aérienne au niveau du sol pour obtenir des vues détaillées de la flore et de la faune ; élément essentiel pour donner aux exécutants du lieu les détails les plus précis possibles pour réaliser leurs suivis de gestions et d’entretiens ;
  • Une autonomie importante de près de 40 minutes, permettant ainsi aux équipes de réaliser d’importantes prises de vue, sans avoir besoin d’être limiter sur le temps et les ressources du matériel.
  • Comme ces réalisations de ces vols ont été confiées à des télépilotes certifiés, l’objectif est aussi de respecter les normes de sécurité et de réglementation pour faire voler ce matériel.

    En effet, avant toute intervention, une déclaration préalable doit être faite en préfecture pour obtenir les autorisations nécessaires. Dans ce cas, il est impératif de le faire même pour une activité professionnelle, et cela au travers des dispositions émises par le Code de l’environnement (interdiction de vol pour les drones dans la réserve).

    Ces limitations comprennent par exemple l’interdiction de voler à + de 150m au-dessus du niveau du sol, ou encore d’effectuer des interventions à des périodes concernées par le passage et la présence d’espèces protégées.

    Il s’avère que ces actions permettent de créer une interaction, ainsi que de la médiation, avec les publics, pour valoriser et expliquer le projet. Pendant les opérations, les équipes de la réserve ont ainsi mené une médiation auprès des visiteurs afin de les sensibiliser sur l'importance des relevés topographiques pour la préservation des étangs, mais aussi pour expliquer toutes les démarches d’encadrement concernant cette activité,de plus en plus utilisé depuis ces dernières années, notamment dans le cadre privé.

    Grâce à ces mesures, les équipes de TTGE ont pu mener à bien leur mission dans le respect de l'environnement et des réglementations en vigueur.

Détails des coulées de la faune dans la réserve naturelle - © TTGE

Résultats

Les résultats de cette mission ont donc été significatifs grâce à ces différents relevés :

  • Réalisation d’une orthophoto en HD pour la reconstitution de vues aériennes en haute définition, compilant plusieurs prises de vue ;
  • Identification des zones GPS des étangs et cartographie des sols et de la végétation, pour la création d’une cartographie destinée à l’utilisation des gestionnaires des étangs ;
  • Utilisation des images pour l’éducation et la sensibilisation dans les écoles, les centres scolaires, les universités, les associations, les collectivités, les institutions et les élus, avec un plan de 2m80 affiché au centre de découverte, pour proposer un accompagnement pédagogique de découverte de cet espace naturel si spécifique.

Ce projet s'inscrit alors parfaitement dans la politique RSE de TTGE, visant à accompagner la protection des espaces naturels, mais aussi par le positionnement d’activités de mécénat à l’échelle locale.

Les données recueillies ont été intégrées dans le Système d'Information Géographique (SIG) de la réserve, permettant une exploitation optimale des données destinées à la gestion et la rénovation des étangs.

Grâce à ces interventions, TTGE contribue activement à la préservation et à la valorisation des Étangs de Hollande, en combinant innovation technologique et respect de l'environnement dans cet ancrage territorial de préservation locale.