Détection et géoréférencement de réseaux

Cartographier les réseaux enterrés de quelque nature qu’ils soient

Vous souhaitez obtenir des renseignements ou un devis sur une technologie ?

La détection des réseaux est mise en œuvre dans 2 principaux cas de figure :

  • Le géoréférencement par un concessionnaire de ses réseaux enterrés en vue d’alimenter le guichet unique et répondre aux demandes DT/DICT
  • Le relevé précis des réseaux en sous-sol dans le cadre d’une étude de projet

Depuis la réforme DT/DICT de 2012, il incombe au maitre d’ouvrage de communiquer dans les dossiers de consultation des entreprises (DCE) et/ ou les demandes de travaux la localisation des réseaux existants dans l’emprise du projet afin que les entreprises puissent répondre avec pertinence à ces consultations et exécuter les travaux en sécurité.

En zone urbaine et lorsque la localisation des réseaux sensibles est trop imprécise (classe B ou C), des investigations complémentaires peuvent être diligentées dont l’objectif est de pouvoir fournir, dans le D.C.E. et/ou les demandes de travaux, des résultats dans la classe de précision A.

La précision de la localisation des réseaux enterrés dans les 3 dimensions (X, Y et Z) est donc un véritable enjeu pour satisfaire aux obligations légales.


Maitrise des appareils de détection et connaissances techniques en matière de réseaux

La détection et le géoréférencement des réseaux répondent à des procédures précises, déployées au sein de nos équipes lorsqu’elles ne sont pas directement encadrées par l’arrêté de 2012 et ses guides d’application.

Les opérations de détection allient la maitrise des appareils de détection et les connaissances techniques des intervenants en matière de réseaux. La méthode mise en œuvre sera adaptée au type de réseau recherché et à l’environnement dans lequel se déroule l’intervention :

  • Réseaux en matériaux conducteurs (fonte, acier, plomb, cuivre, câble électrique, etc.) : induction d’un champ magnétique à l’aide d’un émetteur, couplé à un récepteur (Radiodétecteur) qui analyse cette onde détection pour repérer le réseau dans les 3 dimensions (position XY et profondeur)
  • Réseaux non conducteurs avec accès (eaux usées, eaux pluviales, etc.) : insertion d’une sonde flexitrace dans le réseau, raccordée au générateur, couplé au Radiodétecteur
  • Réseau non conducteur sans accès (PE, fibre optique sans fil pilote, etc.) : utilisation d’un radar à pénétration de sol (Géoradar) permettant d’enregistrer la position des changements de milieux dans le sol

Nos équipements nous permettent de mettre en œuvre toutes les méthodes de détection, quelle que soit la nature du réseau recherché. L’acquisition de matériel performant s’est en outre accompagnée de formation des équipes sur la réglementation en vigueur, les méthodes et les appareils de détection, ainsi que l’habilitation pour intervenir sur des réseaux spécifiques tels que les réseaux électriques, atmosphère explosive, assainissement en milieu confiné, etc.


Une activité rigoureusement encadrée

La détection comme le géoréférencement devront être réalisés, à partir du 1er janvier 2018, par des opérateurs certifiés.

TTGE est certifié de fait en tant que société de Géomètres-Experts inscrite à l’Ordre des Géomètres-Experts pour le géoréférencement et est en cours de certification par le bureau Veritas pour la détection.


Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site ou en fermant ce bandeau d’information, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.